Tous les deux ans, l'AMFC (Association des Modélistes Ferroviaires du Centre) organise un grand rassemblement de passionnés du rail à petite échelle à Orléans (Loiret, 45) non loin du Zénith, au Parc des Expositions. L'association Freelug est, depuis quelques années, une invité privilégiée et vraiment à part dans ce monde bien particulier.
C'est donc en tant qu'exposant que j'ai pu venir présenter mon diorama et faire rouler mes deux TER au milieu d'un magnifique réseau, entouré par mes acolytes d'un weekend !
Samedi 10 novembre, 5 heures 30 du matin, quelque part dans le Loir et Cher, un réveil sonne. C'est le top départ pour deux jours épuisants ! La goutte au nez (merci patron pour le rhume), j'avale un rapide déjeuner, et me voilà prêt à charger mes 5 caisses de LEGO® dans la voiture ! Il ne faut pas tarder, l'accès au salon est possible dès 7h30 ce matin, et j'ai un peu de route tout de même ! L'avantage de partir tôt, c'est de n'avoir personne sur les routes ! A moi les 3 voies de l'autoroute :D ... Et merci le GPS pour m'avoir bien guidé à Olivet (aux portes d'Orléans) vu comment les panneaux de certains carrefours ont l'air d'avoir été oubliés !



Premier arrivé sur place, je découvre l'ampleur du diorama que mes petits copains de table ont commencés à dresser depuis ce vendredi ! C'est que cela représente une bonne longueur, cette "reproduction" de l'ancienne ligne SNCF entre Orléans et Rouen ! Rapidement, je repère ma petite place, vu que c'est le seul endroit où il n'y a rien :D, et je commence à décharger la voiture tandis que les premiers visages connus se présentent à moi. Il me faudra bien deux heures pour tout remonter, raccorder, mettre à niveau ( merci David pour les cales en... LEGO® ! ), et apprécier enfin le rendu général !
Le temps passe vite, et Sébastien (notre coordinateur) nous presse pour qu'il y ait au moins un train en mouvement sur le réseau lors de l'ouverture au public a 10h (soit dans ... ah ... moins de dix minutes !), bien que la moitié des rails ne soient pas encore posés :D . Finalement, quelques changements de dernière minute plus tard, les trains roulent enfin pendant que les premiers badaud s’affairent déjà entre les stands.


Et le flux de visiteurs en tout genre ne va pas cesser pendant ces deux jours ! Une population très curieuse et avide de questions auxquelles nous prenons plaisir de toujours répondre. C'est le but, et c'est gagné ! Chose curieuse, un salon de modélisme, ça n'attire pas tout le monde ... Il faut dire que la moyenne d'âge est assez élevée quand même ! Mais je pense que nous avons, avec notre diorama commun, retenu l'attention des plus jeunes au détriment du reste ! Après tout, le LEGO® reste plus facilement accessible que le modélisme, sans toutefois empêcher une possible transition vers ce domaine plus complexe et précis.
Comme je l'ai évoqué, le thème est l'ancienne ligne SNCF entre Orléans et Rouen. Et c'est donc tout logiquement que le stand commence par .. la gare de Rouen ! Magnifique façade avec sa tour caractéristique surmontée d'une très belle horloge. Sous la gare, les différentes voies où roulent nos trains.
En contre-bas, la vieille ville de Rouen, avec ses rues sinueuses et endroits pas très bien fréquentés (eh eh eh)...
... débouchant sur l'impressionnant pont Gustave Flaubert à Rouen qui peut se relever afin de laisser passer les navires empruntant la Seine
Le diorama se poursuit ensuite vers la gare de Parcy sur Eure où stationne une magnifique rame en 8 tenons.
Après le passage des voies qui coupe le stand en deux parties (la voie principale devait initialement faire tout le stand, mais la longueur des voies ne permettait pas un contrôle total. Et l'alimentation électrique n'aurait pas suivi), une reproduction d'une bourgade normande avec son marché de noël sous la neige.
Puis c'est la campagne, ses champs, et sa vie en plein air tout comme autrefois.
Viens ensuite mon diorama (j'y reviens plus bas)
Et enfin une petite ville en prise avec la liaison ferroviaire et les champs.
Plus ou moins à part sous une tonnelle noire, et terminant le stand, en lieu et place de la gare d'Orléans, une impressionnante fête foraine illuminée et plongée dans l'obscurité !


Mon diorama représente une petite ville à mi-chemin sur cette ligne. A l'échelle géographique, cela pourrait être Chartres par exemple. Mais point de Cathédrale ! L'ensemble est composé d'une ligne de train surélevée débouchant d'un centre de maintenance et enjambant la route et les voies. Cela m'a permis de ré-utiliser un pont "métro" que l'on peut trouver par exemple à Paris. Cet obstacle naturel assure la jonction avec le diorama de Daniela représentant la campagne et les champs.


Le Centre Ville est ouvert sur une grande place où s'est installé pour l'hiver une petite patinoire, tandis que sur le parvis de la mairie, un couple de jeunes mariés se font prendre en photo ! La rue se prolonge ensuite entre les bâtiments pour déboucher sur un passage à niveau qui rejoint le diorama de David.


Tous les Modulars en ma possession sont donc présent dans cette ville, et j'ai voulu mettre un maximum de scènettes et autres petites animations. Ainsi, sur le toit de l'hôtel, on peut y voir un groupe de musique très rock (allusion non dissimulée aux Beattles, ou à U2, selon les affluences de chacun) offrant un concert impromptu. Sur un autre toit, l'armée se déploie et prend position car visiblement, de l'autre côté de la rue, sur le dessus d'un groupe d'immeuble, plusieurs monstres se bagarrent de la nourriture ! Il s'en passe des choses là haut !


Mais en bas, la vie "normale" se poursuit, entre l'intervention des pompiers pour une maison en feu, des ouvriers travaillant sur un chantier urbain, des passagers attendant le passage du TER (qui parfois se transformait en TGV !), ou une course à pied au milieu de la circulation ! ... Mais oui, il semblerait que ce coureur soit un médaillé olympique ! Il fallait les trouver, tous dissimulés un peu partout dans la cité. En vrac, un boxeur, un judoka, un cavalier, une nageuse, etc... Le visiteur est invité à tous les trouver ! Tout comme quelques personnages célèbres, tel Harry Potter !


En marge de toute cette activité, nous avons eu une excellente surprise en la présence du set 10233 (Horizon Express) offert par la société LEGO® à l'association Freelug pour la promotion du produit. C'était une avant première pour la France, et l'occasion pour nous de partager le montage avec les visiteurs les plus jeunes ! Les deux boites ainsi montées ont formées une très belle rame de TGV... oups... d'Horizon Express, et cet ensemble a parcouru les deux réseau pendant ces deux jours, pour le plaisir de nos yeux, et le ravissement des visiteurs (Et je peux vous dire, que de voir le TER AGC et le TGV côté à côte, c'est du bonheur !). Même si notre cher Président s'est amusé à détruire la motrice par deux fois à chaque extrémité du stand... Et oui, la LGV, c'est pas pour tout de suite à Orléans ;)


Le dimanche soir est vite tombé sur deux jours usant, avec peu de repos pour tout le monde. Et chacun se souviendra de ce repas du samedi soir au Buffalo Grill en face du Centre des expositions. Surtout les serveurs et serveuses qui parleront longtemps d'un groupe de gamins jouant aux avions de papier avec les sets de table ! Après le remballage, nous étions parmi les derniers à partir. Il était d'ailleurs intéressant de voir la façon dont les exposant modélistes rangent leur tables et diorama, qui à l'inverse de nous, sont assez fixes et donc peu enclin à se retrouver en vrac dans une boite ! Quelques sandwichs et quelques coups de mains pour finir de charger, et c'est l'heure de se dire au-revoir. On se donne rendez-vous dans deux ans ? Qui sait !
Je tiens à remercier mes compagnons sur ces deux jours, merci à Sébastien pour cette organisation qui demande beaucoup de temps. Merci à l'association bien entendu. Merci aux organisateurs de l'exposition qui avaient beaucoup de patience, et de gentillesse. Et merci aux visiteurs !

Quelques photos en vrac...









Vous en voulez encore ?...