La troisième édition de Briqu'Expo Sarthe a déménagé cette année pour rejoindre Mulsanne a une dizaine de kilomètres de Parigné l’Évêque. Une salle plus grande, nous permettant une plus grande largesse et souplesse en terme d'exposition, mais aussi la capacité d'accueillir plus de monde. Et cela va aller au-delà de nos espérances !


Et encore une fois, réveil au petit matin, pour être sur place avant l'ouverture prévue à 9h. Seulement, ce matin, les choses ne vont pas se passer comme je le voudrai. Depuis le début de la semaine, je couve une angine (rouge, blanche, bleue, verte... allez savoir), et c'est avec une petite nuit sur les bras, de la fatigue accumulée, que je m'attaque à mon montage. Mauvaise nouvelle d'ailleurs, la dernière caisse que j'avais rangé la veille est la seule a avoir subie des dégâts en transport ! Outre le fait que depuis Etampes je n'avais ré-ouvert qu'une seule des caisses (pour finir de monter le TGV entre autre), l'installation de mon diorama me pris bien plus de temps qu'à l'habitude. La faute a plein petites de pièces qui s'étaient détachées de partout (ça m'apprendra, entre deux expos, il faut vérifier les constructions rangées un peu trop rapidement à la fin du weekend), mais aussi a deux bâtiments qui ont perdus leur base au fond de la caisse ! Merci les marches de l'entrée qui sont surement responsables :-D . Bref, c'est avec une petite heure de retard que je finis enfin mon installation.

Tout va bien, ce samedi matin, la grisaille ne donne pas envie aux gens de s'aventurer, et on commence doucement. Mais ce n'est qu'apparence ! La salle va se remplir progressivement et en une journée, nous allons atteindre le nombre total de visiteurs reçus en 2012 ! Soit 1599 entrées ! Heureusement pour nous, l'organisation fut aux petits soins (on venait même nous chercher pour aller manger ! ... plongés dans les conversations, les questions, et les rencontres, ... l'heure tourne sans que l'en s'en rende compte !)

C'est à l'aube du dimanche que je vais enfin pouvoir m'échapper de notre diorama City commun et découvrir en détail ce que mes voisins ont préparés... Petit tour de table en commençant par nos amis Belges qui occupaient un pan de mur de la salle, avec, entre autre un espace dédié à la vente de minifigs, de petits sets, de vrac, mais aussi la possibilité de faire graver des briques (voir mon panneau plus haut) ! Le tout agrémenté de scénettes Stargate, d'une reproduction d'un Zoo, et un face à face très tendu entre des indiens impatients d'en découdre, et des tuniques bleues prêts à défendre le fort. Un peu plus loin, le GBC de Michel faisait vibrer la table et nos oreilles ! (A noter que près de l'entrée, notre partenaire JouéClub avait installé un imposant stand de boites neuves qui a fait le bonheur des enfants, jeunes et moins jeunes).



Juste à côté, Paul représentait le seul espace Technics de l'exposition. Ce qui est bien dommage (même si je considère le Technics comme une torture de l'esprit que je reste persuadé que les concepteurs de chez Lego doivent être aliénés pour arriver à concentrer une telle mécanique dans si peu d'espace !), car il y a malgré tout matière à montrer. Néanmoins, ils avaient ramenés leur version du GBB remis au gout du jour, et une imposante grue qui aura fait les frais d'un effondrement le samedi soir à cause de quelques malins en quête de bêtises à faire !

La scène de la salle était occupée par deux animations, l'une fournie par Lego : une imposante piste pour 4x4 télécommandés, qui a eu beaucoup de succès auprès des plus jeunes; et une mosaïque géante représentant une voiture de course (Mulsanne est en bordure de la piste des 24h du Mans) prise d'assaut par les visiteurs et qui due être en partie démontée le samedi soir, victime de son succès.

Cette fois, nos pas nous guident vers la Bretagne Armoricaine avec la superbe, mystérieuse, île Pirates qui grandit d'exposition en exposition ! Le spectateur est invité à s'attarder longuement tellement les détails sont nombreux, et elle ne manque pas de scènettes grivoises, voire coquines ! Cet ensemble est suivi par un MOC représentant le Moulin de Kerbroué .

Un peu plus loin, on découvre les nouvelles constructions de notre fan StarWars, l'imposant palais de Jabba, la Cantina de Chalmun (Episode 4), et la barge de Jabba : Le Khetanna.


Toujours dans le même registre, un grand diorama Stargate avec sa grande Pyramide et son ambiance Égyptienne côtoie un diorama Ninjagoo, ainsi qu'un diorama en symbiose avec le thème régional : une piste de course Cars :)


Enfin, cette longue table se termine par un diorama Indiana Jones avec moult vestiges anciens, pièges déjantés, et ambiance Pharaonique !

Hop, en un petit saut de puce, et juste avant d'atteindre le précieux bar, un espace dédié avec un grand bac de Duplo fait le bonheur des touts petits, et comme les années précédentes, une table recouverte de milliers de briques 2x4 jaunes pour les enfants (mais aussi les adultes !) permet la création d'oeuvres variées et parfois surprenantes !

Le centre de la salle était occupé par deux îlots. Sur le premier, l'espace partagé permettait de découvrir l'imposant Collège Poudlard d'Eric que tous les fans d'Harry Potter auront reconnu au premier coup d'oeil :-) avec ses multiples tours révélant des scènes clefs de la saga (je ne citerai pas, je ne suis pas familier de l'histoire), mais les photos parleront pour moi...

L'univers Friends de Daniela, tout proche d'Harry, tranche brutalement car on débarque dans un petit monde tout de rose et mauve chatoyant, où le gentil l'emporte définitivement sur le mal ! J'y ai même découvert une animation sympathique mais discrète, retrouverez-vous les 10 différences entre ces deux scènettes ?

Damien a présenté une reproduction d'une salle de classe à l'échelle 1/20 conçue dans le cadre d'une animation réalisée en Janvier 2013 auprès d'élèves de CE1/CE2 à l'école d'Arnage (72). L'utilisation de brique dans un but pédagogique a permis aux enfants de développer des compétences bien précises correspondant à une démarche de collaboration, maitrise du langage, découverte de son environnement, et acquis mathématiques.

Juste à côté, un impressionnant diorama ferroviaire interactif représentant une zone d'entretien pour locomotives, une zone de chargement / déchargement, un triage équipé d'une rotonde fonctionnelle. Tout cet ensemble pouvait être commandé à loisirs par le public (sauf la circulation des trains), et il fut très difficile de s'en approcher tellement il y avait du monde autours !


Enfin, nous recevions un "invité d'honneur" en la présence du diorama initialement présenté à la Cité de l'Architecture à Paris du 4 avril au 26 août 2012 dans le cadre d'une exposition temporaire intitulée "Circuler. Quand nos mouvements façonnent les villes". Les bâtiments présentés sont tous des reproduction d'édifice connus : Silodam (Amsterdam, Pays-Bas), De Citadel (Almere, Pays-Bas), Gare TGV Valence (Valence, France), Tour Euralille (Lille, France), Mountain Dwellings (Copenhague, Danemark), Maisons Kazuyo (Sejima, Japon), Parking à vélos (Amsterdam, Pays-Bas), mais certains ne pouvaient plus être présent ce weekend (démontés ou repris par leurs propriétaires respectifs). Sinon, pour rassurer certains inquiets, non, la tour en ellipse est une pure imagination d'un architecte fou ! Quoique...


Et enfin, je termine ce très grand tour de salle par LE diorama City et son énorme réseau de trains. Pas moins de 7 personnes (dont moi) ont collaborées à l'élaboration de ce diorama collectif. Deux voies principales effectuant le tour complet, entre une et deux voies par diorama individuels, c'est pas moins de 8 trains qui circulaient en même temps sur tout le réseau. De quoi captiver la foule.

J'ai présenté le même diorama qu'à Etampes un mois auparavant, donc très peu de changement (juste un peu de déplacement d'architecture), vous pouvez donc retrouver un topo complet le concernant sur le compte-rendu d'Etampes .

Voici un rapide tour de table de ce que vous pouviez découvrir en suivant le TGV Orange... Pardon, l'Horizon Express :-)
Le Port de Sylvain: un air de bord de mer...

La Ferme de Daniela: un air agricole...

La Ville de Damien: Une petite bourgade où l'agacement laisse place à la détente !

Le Haras de Eric: Quand on parle de dressage, on sait où s'adresser !

L'Aeroport de Eric: Entre une attaque de poulet, une manifestation dans les Landes, et une reine d'Angleterre, reste t-il de la place pour décoller ?


La Ville de Sylvain: La plus grande gare du diorama.

La Ville de Damien: Où comment avoir le taux de crash de train le plus élevé de toute la salle !

La Maison de Jean-Claude: On ne le verra jamais, il aura été partout, et si nous sommes là, c'est grâce à lui (entre autre !).

Un sponsor nous a prêté un écran de télévision pour effectuer une animation. Sylvain a installé une petite caméra Wifi dans un des trains qui circulait sur le diorama, l'occasion d’attiser encore plus la curiosité !


Conclusion: Un petit mot rapide pour parler de l'organisation qui aura été aux petits oignons avec nous ! Il reste encore des petits points à régler pour l'année prochaine (et oui, on va vous donner rendez-vous les 3 et 4 mai 2014 !), mais déjà nous avons dépassé largement nos objectifs, et gonflé nos espérances. Merci à toutes et tous en coulisse, aux cuisines, à l'entrée, et pour tout le travail en amont (et en aval) qui permettent de réaliser de telles prouesses ! Merci aussi à tous mes camarades exposants pour votre disponibilité, votre gentillesse, et pour être aussi fou de la Brique ! Merci à ceux qui ont fait de la route pour venir de loin, ce n'est pas évident. A bientôt pour Mulsanne 2014.


Vous en voulez encore ?...